Marianne-c-web-12_edited.jpg

Originaire de Sherbrooke, la mezzo-soprano Marianne Chapdelaine est reconnue pour son timbre rond et chaleureux. Elle se produit tant en récital qu’à l’opéra dans de nombreuses salles prestigieuses à travers le Canada.

 

Elle possède un baccalauréat en interprétation chant classique de l’Université de Sherbrooke (UdeS) et une maîtrise en interprétation chant classique avec mention d’excellence du jury de l’Université de Montréal. Elle a également complété un diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) de 2e cycle en développement et réalisation d’une production artistique en musique à l’UdeS qui l’a aidé dans sa gestion de carrière. Tout au long de ses études, elle a travaillé auprès de plusieurs professeurs de renom qui lui ont permis de développer son art lyrique dont, entres autres, Gail Desmarais (soprano), Julie Daoust (soprano), Francis Perron (coach vocal), Jean-François Rivest (chef d’orchestre), Normand Chouinard (metteur en scène et comédien), François Racine (metteur en scène) et Robin Wheeler (coach vocal). À ce moment, elle travaillait sa voix en tant que soprano lyrique.

 

Depuis la fin de ses études, elle continue à perfectionner sa voix lyrique auprès d’Ariane Girard, mezzo-soprano et professeure de chant de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal. Elle travaille aussi avec Julien Leblanc (coach vocal) et Pierre McLean (coach vocal) à Montréal. Son travail assidu, son dynamisme et son ardeur lui ont permis de développer le vrai potentiel de sa voix qui lui ont permis de faire un changement de Fach. Elle sent maintenant qu’elle a trouvé sa voix en tant que mezzo-soprano.

 

À l’opéra, elle a interprété les rôles suivants: Carment (Carmen - Bizet), Lazuli (L’Étoile - Chabrier), Lauretta (Gianni Schicchi - Puccini), Laoula (L’Étoile - Chabrier) et Donna Anna (Don Giovanni - Mozart). Elle s’est produite en tant que soliste auprès de plusieurs choeurs et orchestres dont Coronation Mass (Mozart), Requiem (Rutter), Requiem for the living (Forest), Stabat Mater (Dvorak) et Vesperae solennes de confessore (Mozart). Virtuose d’une grande polyvalence, Marianne Chapdelaine a participé à deux comédies musicales dans les rôles de Belle (Beauty and the Beast - Menken) et de Paula (Catch me if you can - Shaiman).

 

En 2021, elle a remporté une bourse du Conseil des arts et des lettres du Québec et de la Ville de Sherbrooke qui lui permettra de présenter une série de 5 concerts en Estrie en 2021-2022. Elle interprétera des œuvres composés par 4 différentes compositrices de l’époque romantique à aujourd’hui dont une qui a été écrite spécialement pour l’occasion. En parallèle avec ces concerts, elle fera la sortie de son premier album au printemps 2022.

 

Elle détient également un baccalauréat en service social de l’Université de Sherbrooke. Depuis 2020, elle a été en mesure de combiner la musique et le travail social en offrant des concerts dans les milieux de santé grâce à l’organisme La SAMS.  

 

En plus de sa carrière soliste, Marianne Chapdelaine transmet sa passion pour le chant à travers l’enseignement dans son studio privé.

 

"La voix possède déjà sa couleur, le phrasé est celui d'une vraie musicienne et l'aisance sur scène est étonnante"

- Claude Gingras, La Presse

"[...] de tous les sujets retenus pour la première, un seul montre de réelles promesses de carrière: Marianne Chapdelaine, en Lauretta de Gianni Schicchi."

- Claude Gingras , La Presse